Une profonde compassion

XV Dimanche T.O.

La parole du Deutéronome nous aide à comprendre comment l’observance des commandements de Dieu exige la maturité d’un regard capable de reconnaître la Présence en celui qui a besoin d’être accueilli et secouru. Il est vrai que la parole et la volonté de Dieu ne sont pas ” loin” ( Dt 30,11 ),  dans la mesure où nous apprenons à nous faire proches. Nous aussi, nous sommes appelés à devenir, à travers un amour toujours plus authentique, rien de moins que des ” images du Dieu invisible ” ( Col 1, 15 ). L’Invisible se rend viisible chaque fois que nous savons sortir à l’air libre, sans ignorer la douleur de l’autre et sans jamais faire semblant de ne rien voir. Le risque est d’éviter la possibilité d’être vus, rencontrés et sauvés à notre tour, par la miséricorde et la compassion. En relisant encore une fois la parabole du bon Samaritain, nous recevons la consolation et l’assurance de ne pas parcourir seuls nos routes. Le Seigneur s’est mis en chemin sur les routes si peu sûres de notre humanité et il ne nous laisse pas seuls : il est si pressé de s’arrêter et de nous charger sur ” sa monture ” ( Lc 10, 34 ). Nous sommes loin de penser qu’il s’agit de nous en ce quatrième homme qui ” était en voyage ” comme tous et comme trois autres hommes, mais à la différence de ces derniers, il est guidé par une ” compassion ” si profonde qu’il interrompt sa route pour la reprendre plus tard, et… seulement après avoir rejoint le but de la vie, qui est la capacité d’aimer. La parole et les gestes du Seigneur Jésus n’ont pas d’autres objectifs que de nous faire découvrir la possibilité de vivre de la même manière et de ressembler au Christ qui ne passe jamais ” à côté ” mais se fait vraiment ” proche “.

Laissons-nous soigner et prenons soin de nous en faisant du voyage de notre vie un vrai sacrement de compassion et un réel lieu de salut d’où nous nous laissons interpeler par chaque blessure et chaque traumatisme comme s’ils étaient les nôtres, comme si c’était nous-mêmes.

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.