Prophètes et anges

XIII Dimanche T.O.

Avec le parcours d’aujourd’hui, nous nous trouvons au tournant de tout l’Evangile de Luc: les jours où il serait élevé vers le haut, étaient en train de s’accomplir. Alors qu’en Jésus la conscience de ce que sera l’épilogue de son témoignage devient claire – toujours plus claire, voilà qu’il tourne littéralement son visage vers Jérusalem, lieu des plus grandes contradictions : la passion suivie de la résurrection. La prise de conscience du Seigneur est comme partagée aux disciples qui sont corrigés – pensons à la réaction de Jacques et Jean – et réorientés : Laissez les morts enterrer leurs morts. Le même Seigneur fait référence à l’appel d’Élysée par le prophète Elie et en renforce ultérieurement l’exigence, car, ne pas savoir où reposer sa tête signifie être encore plus disponible à se laisser guider par l’Esprit en recevant ainsi le manteau du Christ, qui n’est pas une cape, mais un espace de liberté libre et libérateur. Aujourd’hui encore, le Seigneur, à travers ses mystérieux prophètes et ses anges qui cheminent auprès de nous, sans toujours nous rendre compte de leur rôle, continue à appeler chacun de nous pour suivre les chemins de la liberté en nous montrant les actes et les décisions à prendre, non seulement libres, mais aussi clairs et capables de changer notre vie et celle de ceux que nous côtoyons habituellement – ou que nous croisons occasionnellement – dans nos parcours de vie. Paul nous met en garde : Que cette liberté ne devienne toutefois pas un prétexte pour la chair ; par l’amour, soyez, au contraire au service les uns des autres.

Penser à être disciple, à la vie chrétienne, à la vie spirituelle, comme un long, fatigant et passionnant pèlerinage de liberté, correspond profondément à l’évangile qu’est Jésus Christ : en Lui, avec Lui et pour Lui, nous pouvons et devons être libres et décidés.

1 commento
  1. cristina
    cristina dice:

    Il Signore Gesù si dirige decisamente a Gerusalemme, accetta il rifiuto degli abitanti del villaggio samaritano senza inquietarsi, deciso nel suo cammino.
    C’è qualcuno che pensa di seguirlo in questo cammino, ma non è questione solo di essere attratti da Lui, bisogna capire che Lui cammina secondo lo Spirito e dove c’è lo Spirito del Signore c’è libertà.
    Non siamo più sotto la legge, ma tutta la legge trova compimento nell’amore!
    Il volto di Gesù rivela che sta seguendo una direzione , va a Gerusalemme, dove si compiranno i giorni del suo innalzamento ( analepseos )…
    Camminiamo nello Spirito e in comunione con il Signore e con il Padre verso in Regno!

    Rispondi

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.