Partager le don et la responsabilité

XVIII Dimanche T.O.

L’apôtre Paul cherche de réorienter notre vie pour qu’elle ne perde pas son véritable sens ultime : ” diriger vos pensées vers les choses d’en-haut, non vers celles de la terre”. Il ne s’agit pas, bien sûr, d’une fuite du réel à travers une mystification du réel, mais, plutôt de la capacité de donner le juste poids à chaque chose pour échapper à la cynique considération du Quoélet selon lequel la normale et acceptable vanité des choses risque d’être conduite avec ” douleurs et grandes peines”. L’évidence avec laquelle le Quoélet affirme que quiconque devra laisser sa part à un autre rend encore plus admirable la manière dont le Seigneur se soustrait à la demande de jouer à l’arbitre dans le partage de l’hérédité entre ces deux frères. Le Seigneur ne refuse pas le de voir et la justice, mais il se préoccupe d’abord d’ouvrir les yeux sur l’essentiel de la vie, car nous risquons de perdre facilement de vue l’horizon où la vie est appelée à se jouer : pendant qu’ils se construisent des greniers toujours ” plus grands”, la vie, qui assume son sens dans la relation et le partage, risque de s’amenuiser. Le soliloque du personnage de la parabole résonne ainsi : ” je démolirai mes greniers et en construirai d’autres plus grands pour y mettre tout le grain de mes biens” ( 12,18 ). Le soliloque du Quoélet semble vouloir éclairer la proposition du riche propriétaire par un tonitruant : ” Ceci aussi est vanité ” ( Quo 2, 23 ). De son côté, l’apôtre nous met en garde contre le risque de vivre terre à terre, alors que nous sommes appelés à partager le don et la responsabilité de l’habiter de façon consciencieuse et solidaire ” cherchez les choses d’en-haut” ( Col 3,2 ).

Tout pour tous : ceci est l’antidote à la vanité ! Seulement ainsi, chaque chose qui, en soi n’est qu’un souffle, pourra partager notre destin dans la gloire de Dieu que l’on ne peut diviser, mais seulement partager

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.