Nos ” amis “

XXV Dimanche T.O.

Un humble prophète, simple paysan d’origine pastorale   est contraint, malgré lui, de devenir la voix de Dieu contre ceux qui oppriment le ” pauvre ” et dépouillent ” les humbles du pays “. Le texte si rigoureux semble être en contradiction avec la parabole créant ainsi une certaine confusion dans notre esprit et dans notre coeur appelés à prendre comme modèle un administrateur clairement et délibérément ” malhonnête “. Pour vivre cette ” vie calme et tranquille, digne et dédiée à Dieu “, que Paul conseille de demander comme un don dans la prière, il est nécessaire d’apprendre à se procurer des ” amis ” pour tirer parti du ” peu ” que nous sommes et pour savoir investir même sur nos fragilités pour transformer chaque situation en une occasion. Le Seigneur nous met en garde contre la lâcheté et contre cette sorte de dépression spirituelle qui risque de paralyser et d’appauvrir la vie. A la différence des amateurs de plaisirs de Samarie, la fin de la parabole montre qu’ils ont tous un petit avantage de joie, y compris le patron qui, en réalité, n’a pas beaucoup à perdre, mais tout à gagner avec un administrateur plein de ” sagacité “, non dépourvu de la capacité de remettre quelques dettes. La question est urgente : comment faire pour discerner si l’on agit en ” fils de ce monde ” ou en ” fils de la Lumière ” ? Une réponse et un critère possible nous sont offerts par le prophète Amos dans la première lecture : à partir de notre attachement au ” pauvre ” et envers ” les humbles “. Si nous acceptons de faire de ces derniers nos ” amis ” ( Lc 16,9 ), ils nous accueilleront dans ” les demeures éternelles ” en nous laissant, dès maintenant, une place dans leur vie.

Pour être dignes de confiance de la part du Seigneur, nous sommes invités – presque de façon paradoxale – à ne pas être accablés, ni limités continuellement sur ce qui nous est dû, mais à dynamiser notre ingéniosité en commençant par peu pour arriver à plus.

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.