Libres et fidèles

Baptême du Seigneur

                               

                               Le psaume responsorial nous rappelle la façon de faire propre à Dieu qui construit sur les eaux. Notre vie de foi est constuite sur les eaux du Baptême, c’est-à-dire, non pas sur nous-mêmes, mais bien sur ce que nous sommes grâce à Jésus-Christ par sa grâce. La première lecture est comme la conclusion du temps de Noël par ses allusions qui nous reportent au temps de l’Avent et par une voix encore plus aïgue qui crie : ” Voici votre Dieu “: Son visage resplendit sur celui de Jésus, lequel reçoit lui aussi le baptême de Jean en se mettant derrière la file des publicains et des pécheurs à qui il annoncera, de façon privilégiée et non exclusive son évangile de salut en leur montrant l’évangile de l’accueil. Le Baptiste ne profite pas de son ascendance ascétique pour attirer à lui, mais il indique le Messie, qui, après s’être mis en rang, était en prière. Maintenant seulement le Père peut et veut parler : ” Tu es…!” Par la fête d’aujourd’hui, nous portons à leur accomplissement  les jours de la joie de Noël : l’enfant que nous avons accueilli avec Marie et Joseph, dans l’humilité et le provisoire d’une crèche, cet enfant que, enveloppé de langes, nous avons reconnu – avec les bergers – ce Sauveur que – avec les Mages – nous avons adoré comme la Lumière du monde…voilà qu’il se fait homme jusqu’à se faire humain en tout. Ce grand mystère n’arrive pas dans un petit coin de la nuit de Bethléem où les anges dansent et une étoile nouvelle brille, mais, en plein jour : sur les rives du Jourdain, devant tous! Dans ce mystère du Baptême du Seigneur, s’enracine le sens profond de notre être en étant baptisés en Christ pour être ses disciples : libres et fidèles.

                Se mettre l’un derrière l’autre avec tous ses frères et soeurs en humanité, sans jamais oublier de prier : être au coeur de la masse comme un levain de divinité possible pour notre humanité commune. 

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *