Aujourd'hui, la parole

Attendre le... Tu
Saturday, 28 November 2020
I Dimanche de l'Avent ( Is 63 - 64 passim / Ps 79 / 1 Co 1, 3 - 9 / Mc 13, 33 - 37 )             Le prophète Isaïe qui deviendra une présence particulièrement  chérie dans notre vie tout au long de ce nouveau...

XXX Dimanche du T.O.

( Ez 22, 20 - 26 / Ps 17 / 1 Th1, 5c - 10 / Mt 22, 34 - 40 )

 

          L'apôtre Paul écrit aux chrétiens de Théssalonique en les complimentant et en reconnaissant que leur chemin de foi est à prendre comme " modèle pour tous les croyants" ( 1 Th 1, 7 ). La raison en est expliquée tout de suite après en termes aussi clairs qu'allusifs " car vous vous êtes convertis au vrai Dieu vivant en vous détournant des idoles " ( 1, 9 ). Après tant de continuelles querelles entre le Seigneur Jésus et les différentes catégories d'auditeurs qui intervenaient dans sa prédication et, plus encore, dans la prophétie de ses gestes et de ses attitudes et dans la nouveauté de l'Evangile, nous sommes encore une fois face à une discussion. Dans cette discussion, en apparence gentille et respectueuse de ce que sont les  modalités propres dans chaque  école des synagogues, les pharisiens cherchent à mettre encore en difficulté le Rabbi de Nazareth : " Maître, quel est le plus grand commandement dans la Loi ? " ( Mt 22, 36 )

          Dans la logique des écoles pharisiennes, un des problèmes les plus importants et graves est celui d'établir et de vérifier continuellement l'ordre hierarchique juste des différents préceptes et des coutûmes qui en découlent. Le Seigneur se soustrait à cette logique de castes pour indiquer les " deux commandements" ( 22, 40 ) dont dépend chaque pas de fidélité, non pas dans le sens de la simple et scrupuleuse observation, mais dans une attention toujours plus créative à ce que sont les réalités concrètes que nous sommes invités à incarner et non pas simplement à effectuer. Effectuer semble une opération assez simple, par certains aspects, et dans bien des cas, si mécanique, mais elle est au contraire quelque chose qui exige la pleine participation de chacun, tout en y ajoutant une disponibilité à l'accueil et à l'invitation d'un Dieu " Pieux " ( Ez 22, 26 ). Dans la première lecture, le Seigneur, en fait, ne se présente pas comme un Dieu contrôleur et comptable à qui il faudrait rendre une taxe sur l'existence pour éviter d'être foudroyé. Au contraire, il se révèle comme le Seigneur qui prend soin de la " veuve et de " l'orphelin " ( 22, 23 ) et non seulement il nous demande de le faire aussi, mais il fait de l'attention au plus faible le critère absolu du discernement d'une fidélité qui nous fait grandir tout en reconnaissant la grandeur de notre Seigneur et créateur.

          Nous sommes invités chaque jour à revivre personnellement  et dans notre communauté de croyants, ce chemin de conversion " des idoles à Dieu pour servir le vrai Dieu vivant et attendre des cieux son Fils Jésus, qu'Il a ressuscité des morts et qui viendra nous libérer de la colère à venir " ( 1 Th 1, 10 ). Comme l'explique Roberto Bellarmino : " ce premier et plus grand commandement est avantageux pour l'homme qui obéit, non pour Dieu qui commande, et chaque autre commandement de Dieu perfectionne aussi celui qui obéit, l'élève, l'instruit, l'illumine et enfin le rend bon et saint"1. Au lieu de nous occuper autant et souvent obsessionnellement de remettre en ordre les commandements, il serait sage d'avoir à l'oeil le chemin de conversion de notre coeur par une fidélité sereine, au quotidien qui, en réalité, nous met face aux réelles urgences auxquelles nous sommes appelés à répondre avec générosité.

Seigneur Jésus, te rester fidèle au quotidien, nous met à l'épreuve, bouscule nos projets et nos raisonnement et demande une adhésion créative et confiante à ce que nous trouvons sur notre chemin. Aide-nous à nous convertir et fais que notre coeur adhére, jour après jour et pas après pas, à la vie concrète. C'est là que te te caches et te révèles, là que tu danses et nous attends, là que tu nous précèdes, comme le modèle de chacun de nos choix et de chacune de nous journées.

 

1. R. BELLARMINO. Elevaton de l'esprit à Dieu , Grad. 1