Aujourd'hui, la parole

Convinction
Saturday, 17 October 2020
XXIX Dimanche du T.O. ( Is 45, 1-4 -6 / Ps 95 / 1 Th 1, 1 - 56 / Mt 22, 15 - 21 )             Les paroles qui concluent la seconde lecture de ce dimanche résonnent ainsi : " En effet, notre Evangile ne se...

XXVII Dimanche du T.O.

( Is 5, 1 - 7 / Ps 79 / Ph 4, 6 - 9 / Mt 21, 33- 43 )

 

          Le prophète Isaïe parle de nous et caractérise le fruit de notre coeur par l'image d'une vigne dont on attend, tout naturellement, qu'elle produise «  des raisins » , mais, au contraire, elle produit des " baies immatures " ( Is 5, 2 ). Devant une vigne ou un arbre quelconque qui en son temps ne produit pas le fruit désiré, ou, comme c'est le cas ici, ne réussit pas à faire mûrir ses fruits pour qu'ils puissent être cueillis et mangés, l'on cherche facilement une explication liée à la qualité du terrain, aux soins donnés, à la saison favorable. Et, rien de tout celà ! Isaïe ne nous laisse aucune échappatoire car, du moins dans le langage de la parabole, rien n'a vraiment manqué à cette vigne : " il en retourna la terre, en retira les pierres pour y mettre un plan de qualité. Au milieu, il y bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir " ( 5, 2 ). La question est alors inévitable : " Pourquoi, malgré tous les soins reçus, cette vigne n'a pas produit le fruit que l'on attendait d'elle ?"

          Le psalmiste nous met face à une image assez différente qui pourrait être l'explication de ce qui arrive à la vigne après que le patron, n'ayant plus l'espoir de recueillir des fruits, prend une grave décision : " Je vais enlever sa clôture pour qu'elle soit dévorée par les animaux, je démolirai son mur d'enceinte et elle sera piétinée. J'en ferai une pente désolée, elle ne sera ni taillée, ni sarclée et il y poussera des épines et des ronces : j'interdirai aux nuages de faire tomber la pluie " ( 5, 5 - 6 ). A cette image de désolation, déjà assez grave, s'ajoute celle du psalmiste : " Pourquoi as-tu percé sa clôture ? Tous les passants y grapillent en chemin : le sanglier des forêts la ravage et les bêtes des champs la broutent " ( Ps 79, 13 - 14 ).

          Le prophète et le psalmiste nous offrent une série d’éléments pour méditer sur l'état de notre coeur. Celui-ci est comme une vigne dont la fécondité est liée au soins de la part de Dieu, mais aussi à une réelle disposition à se laisser soigner par Dieu en acceptant de mûrir et de donner du fruit. L'apôtre Paul nous aide à comprendre de quoi il s'agit vraiment : " ce qui est vrai, ce qui est noble, ce qui est juste, ce qui est pur, ce qui est aimable, ce qui est honorable, ce qui est vertueux, ce qui mérite des louanges , que tout ceci soit l'objet de vos pensées" ( Ph 4, 8 ). C'est exactement le contraire de ces vignerons qui complotent entre eux, puis passent à l'acte, d'abord en refusant, puis en assassinant le fils du patron : " celui-ci est l'héritier, allons, tuons-le et nous aurons son héritage ! " ( Mt 21, 38 ).

          Au lieu de s'occuper de la vigne, ces vignerons s'occupent d'eux-mêmes et sont aveuglés par le besoin de posséder et par l'incapacité de prendre soin d'eux. Ils n'acceptent pas sereinement leur place et leur propre rôle. Tout cela déclanche une réaction en chaîne que l'on ne peut arrêter et qu'il faut pourtant nécessairement et énergiquement endiguer pour erradiquer le problème. Quand le patron de la vigne viendra que fera-t-il à ces paysans ? ( 21, 40 ) A cette question, les Ecritures donnent une réponse nette, mais osons faire nôtre la prière du psaume : " Dieu de l'univers, reviens ! Du haut des cieux, regarde et viens visiter cette vigne, protège-la, elle qui a été plantée par ta main puissante....Jamais plus nous n'irons loin de toi" ( Ps 79, 15 - 16 ). Par cette humble supplication, nous saurons retrouver le goût de ce que nous sommes et nous occuper amoureusement de notre place pour être toujours moins " immatures" et toujours plus mûrs.

Seigneur Jésus, rends-nous conscients de ce que tu accomplis  en nous ! Nous deviendrons la semence d'où germe tout fruit authentique, nous deviendrons la réponse donnée à chacun de tes appels, nous deviendrons la source de l'annonce et du don, presque sans nous en rendre compte.....simples réponses, fruits rendus goûteux et parfumés par toi, tout cela pour te rendre grâce pour le soin amoureux avec lequel tu nous cultives, nous protèges, et nous portes à maturation.